sur l'ecole

 

"Ils ont dit ...sur l'école et le métier d'enseignant et l'Education Nationale..."

Paru le 25 février 2010, cet extrait de l'entretien avec les deux sociologues met en évidence le lien entre le système des inégalités en France, la peur du déclassement et le rôle des diplômes et de l'orientation à l'école.

l\\\'école e et les inégalités 25 fevrier 2010.

 

 

Dans le Nouvel Obs du 30 avril 2009 :

- Jacques Julliard a dit "Les missions de l'école n'ont pas changé depuis le XIX°S : instruire, éduquer, insérer. Jules Ferry, déjà, expliquait que l'on compte sur l'école pour faire tout ce que la société ne sait pas faire. Le problème c'est qu'il s'agit d'une institution qui veut être modifiée, mais qui vit toute transformation comme une atteinte à son intégrité"

-Antoine Prost, historien de l'Education : "Ce problème vient de ce que l'école se définit par ses contradictions : le nombre de ses missions est immense et elles sont incompatibles entre elles! Elle doit à la fois émanciper (apprendre à penser seul) et intégrer dans le groupe; s'occuper des meilleurs et des faibles; gérer  l'individuel et le collectif. L'école est donc obligatoirement  un lieu de tension permanente. Le mal des enseignants est consubstantiel à cela."

- Marie Duru-Bellat, sociologue, "Si l'une des missions de l'école est d'insérer, la course à la poursuite d'études au nom du "se former plus pour gagner plus" crée un fort risque de frustration pour promesse non tenue. 40% des jeunes sortent avec le niveau cadre, mais le marché n'en demande que 18%. C'est un danger pour la cohésion sociale"

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×