LIVRES

Quelques lectures en partage pour approcher autrement certaines questions des programmes de lycée sachant qu'il ne s'agit pas d'une liste exhaustive mais plutôt de coups de coeur personnels sur des ouvrages qui ne sont pas encore entrés dans la catégorie des grands classiques...

 Pour tous ceux qui pensent que les mathématiques sont la bête noire des élèves, voire de l'Homme, il est urgent de lire Denis Guedj (Le théorème du Perroquet, L'invention du zéro etc.). Tous ces romans sont disponibles dans la collection de poche Points roman du Seuil.

En classe de Première : 

  • Sur la société de la Belle Epoque à Vienne à relier au thème 1 sur la civilisation de l'âge industriel, découvrez un monde disparu à travers les enquêtes policières passionnantes du psychanalyste, adepte de S. Freud, Max Libermann et de l'inspecteur Reinahrd ; déjà parus "Du sang sur Vienne", "la justice de l'inconscient", "les mensonges de l'esprit" de Franck Tallis, dernier paru en 2008. A découvrir et rapide à lire le roman de l'Orient  Express de Fédorovski, un voyage avec les grands figures de la 1ère moitié du XX° siècle.
  • Sur la Première guerre mondiale et l'horreur des tranchées, le petit livre de Laurent Gaudé intitulé "Cris" est une découverte, à travers ce récit fiction de l'enfer vécu par les soldats du front en 14-18. A  découvrir aussi, le roman noir d'Anne Perry, Les tranchées de la haine (en poche, collection grands détectives)
  • Une approche plus anthropologique sur la guerre en général qui marque largement la 3ème partie du programme est donnée par l'essai récent d'un historien spécialiste de la 1ère GM, C Audoin-Rouzeau travaillant pour le Mémorial de Péronne : "Combattre" paru en 2008 aux éditions du Seuil. LA nouveauté de son analyse est d'être au plus près de celui qui combat, le soldat, de son environnement, ses conditions de vie, sa culture...Il compare des conflits très différents qui se déroulent en Europe au début du XX° siècle mais aussi en Asie, au Poche-Orient...il est une précieuse réflexion sur la violence du combattant d'un point de vue tant historique que philosophique en Terminale.
  • Pour la Deuxième Guerre mondiale : Etre sans destin, le témoignage du prix Nobel de littérature  Imre Kertész, écrivain hongrois arrêté et déporté en camp de concentration. C'est un ouvrage particulièrement bouleversant car il est traversé par cet indéfectible instinct de survie d'un adolescent qui à chaque nouvelle étape de sa déportation, de son voyage au pays de l'horreur impensable, n'imagine pas encore que le pire est avenir. C'est un récit autobiographique qui ne se veut pas écrit a posteriori mais qui fait entrer le lecteur dans le Présent de l'Histoire. Un livre référence sur la question de la déportation au même titre que "Si c'est un homme" de Primo Levi.
  • Nouveauté 2009 - Yannick Haenel, Jan Karski, Gallimard, sept 2009 : un livre fiction sur la vie, les écrits d'un grand témoin de la résistance polonaise entre 39-45.
  • Enfin, autre prix Nobel de littérature en 2008, JM Le Clézio vient de publier "La ritournelle de la faim" sur l'étrange destinée d'une famille prise dans le tourbillon de la 2ème GM, et en particulier dans le contexte d'une France occupée. Aussi, la somme de Jonathan Littell, Les bienveillantes, sortie en poche dans la colection folio. Et la trilogie de Dan Franck sur les années entre-deux-guerres, des années folles à la 2ème GM avec Bohèmes, Libertad et Minuit (dernier paru en 2010)
  • Sur la colonisation, je retiendrai le livre majeur d'Erik Orsenna, "l'exposition coloniale" (un gros pavé) et 2 ouvrages plus courts qui nous font entrés dans l'ambivalence des liens entre  colonisateurs et peuples colonisés : Didier daenynckx, "Cannibale" suivi "du retour d'Ataï"et un petit bijou littéraire venu d'Afrique écrit par Cheik Amidou Kane, "L'aventure ambigue", chez Actes Sud paru en 1961.   

En classe de terminale  :

  • Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008 : récit autobiographique de l'écrivain qui a traversé l'histoire de France depuis 1945 jusqu'à nos jours et évoque avec brillo les grandes ruptures socio-culturelles, les combats idéologiques de la période de la Guerre Froide en incrustant son histoire personnelle dans la grande histoire de la France en particulier. Son travail romanesque s'appuie sur des allers-retours entre passé et présent grâce à des souvenirs saisis dans le grain de l'argentique des photographies de famille.
  • Khaled Hosseini, Les Cerfs-volants de Kaboul, collection 10-18, 2003 (sur le conflit en Afghanistan et les haines tribales) : à découvrir...
En classe de Seconde,  
  • Un vrai bonheur de découvrir les secrets des frères Colomb dans l'oeuvre d'une vie pour découvrir un nouveau continent avec Eric Orsenna dans L'entreprise des Indes, Fayard, 2010. Utile pour comprendre l'univers des hommes de la Renaissance .Erik Orsenna, l'avenir de l'eau, petit précis de la mondialisation II, Fayard, 2008.(très utile aussi en Tle, prog de géo)
  • André et Michéle Bonnery, Les deux visages de Vénus, Actes Sud, 2008 : une intrigue policière haletante dans la Rome du VIII° siècle au moment de la querelle des icônes, plusieurs assassinats de personnes ayant des liens plus ou moins forts avec le culte des images (les icônes) et le récit est lancé...600 pages à parcourir d'une traite pour découvrir l'enjeu historique et personnel de ces meurtres. 
  • Le classique de Claude Mossé, Meurtre sur l'Agora, de 1995 en version poche est semble-t-il devenu plus difficile à trouver.
  • Sur le Moyen-âge : Tracy Chapelier, La dame à la licorne, récit d'aventures dans le milieu du métier des grands tapissiers européens.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×